BAnQ Saint-Sulpice : le consortium in situ + DMA remporte le concours d’architecture!

L'accueil de BAnQ Saint-Sulpice.

Le jury chargé de désigner le lauréat du concours d’architecture visant la réhabilitation et la mise à niveau de la bibliothèque Saint-Sulpice est heureux d’annoncer que le consortium sélectionné est in situ + DMA. Ce concours pluridisciplinaire lancé en janvier 2017 se tenait à l’échelle du Québec. Le projet gagnant contribuera à créer un lieu unique de découvertes technologiques destiné à tous qui mettra en valeur la richesse patrimoniale du bâtiment : BAnQ Saint-Sulpice.

À voir : Pierre Thibault, architecte et président du jury, explique le choix du lauréat (vidéo)

Rappelons que Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) s’est vu confier en janvier 2016 le mandat de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal, en vertu de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

« Avec le ministère de la Culture et des Communication, je me réjouis de la qualité du projet d’in situ + DMA, grâce auquel BAnQ Saint-Sulpice, incubateur de projets et d’idées, deviendra un lieu de beauté où se rejoindront harmonieusement l’ancien et le nouveau. À la fin de ce concours d’architecture, je suis plus convaincue que jamais de la pertinence de ce lieu de transformation, d’inclusion et de création », a indiqué Geneviève Pichet, présidente-directrice générale de BAnQ par intérim.

Quelques images du projet gagnant

 

« Je félicite in situ + DMA d’avoir remporté le concours d’architecture pour BAnQ Saint-Sulpice. Nul doute que les concepteurs sauront allier beauté, efficacité et innovation pour faire de ce lieu très populaire auprès des Montréalais et Montréalaises un rendez-vous d’apprentissages, de découvertes, d’explorations et d’échanges reflétant le caractère dynamique de notre ville et son ouverture à la diversité et à l’ère numérique », a déclaré Manon Gauthier, responsable de la culture, du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie ainsi que du statut de la femme au comité exécutif de la Ville de Montréal.

« Les équipes d’in situ + DMA ont remarquablement relevé les défis que constituaient la mise en valeur du patrimoine et l’introduction de la nouvelle mission du bâtiment, a souligné Pierre Thibault, architecte et président du jury. Leur intervention contemporaine légère, sensible et attrayante fera en sorte que la nouvelle bibliothèque Saint-Sulpice sera d’autant plus accueillante, vibrante et lumineuse : tout le monde aura du plaisir à y être. »

À écouter : la version intégrale de notre entrevue avec Pierre Thibault (audio)

 

Les autres membres du jury étaient Dinu Bumbaru, d’Héritage Montréal, Claude Hamelin Lalonde, architecte, Sophie Charlebois, architecte à la Ville de Montréal, Max Roy, ingénieur en électromécanique, et Éric Therrien, bibliothécaire à l’Institut Canadien de Québec / Bibliothèque de Québec. Deux représentantes de BAnQ se sont succédé au sein du jury : Christiane Barbe, présidente-directrice générale de BAnQ jusqu’à la fin mai 2017, puis Geneviève Pichet, présidente-directrice générale de BAnQ par intérim.

Les firmes participantes devaient se conformer aux exigences qu’impose le statut patrimonial du bâtiment de 2 900 m2 et mettre en valeur les nombreux éléments architecturaux et décoratifs au moyen d’un aménagement ouvert et adaptable permettant d’accueillir des publics diversifiés. Sur le plan environnemental, un accent est mis sur le développement durable. Les trois autres finalistes étaient Affleck de la Riva / Henri Cleinge Architecte, Chevalier Morales Architectes + Boudreau Fortier Huot, et Dan Hanganu Architectes + EVOQ architecture.

BAnQ Saint-Sulpice accueillera ses premiers visiteurs au printemps 2019.

Répondre